Voyage sur Albacore:conclusion

Salut les amis

On ne vous a pas oublié.

Pourtant il faut bien ici apporter une conclusion à cette fabuleuse aventure imaginée par notre capitaine Gilbert dès 2014. Eh oui un tel projet ne se prépare pas à la légère.

Tout d’abord revenons sur notre dernière ligne « droite » à travers THE Bay of Biscay


Notre Yvon pêcheur a conclu ce voyage avec panache en sortant de l’eau , après plus d’une demie heure de combat à chaque fois, deux superbes thons de plus de 10 kg


Albacore le bien nommé 😉


Le capitaine s’est préparé pour une première nuit qui pourrait être rude


Tiens cela faisait longtemps 

Un petit coucher de soleil, on en profite car le soleil on ne le reverra pas de sitôt 


La nuit n’a pas été simple, les traits sont un peu tirés 


Mais on garde le sourire 


Après une deuxième nuit c’est encore plus dur pas vrai capitaine 


Allez François au boulot pour passer le Raz de Sein


Entre temps on s’est un peu occupé des thons pas facile mais quand il faut il faut, on s’attache et on passe en cuisine



Prêt pour le frigo 


La terre est proche Yvon


Une petite halte à Camaret et une rencontre avec nos amis dunkerquois Jacques, Patrick et Michel en provenance directe des Açores ( chapeau les gars)

Un petit coucou en début de marée montante le mardi vers 14hà la pointe St Mathieu 


Avant d’être super bien accueillis par un comité de terriens en pleine forme vers 16h


Entrée d’Albacore dans l’aber ildut 


Quel accueil !!


On arrive


Reste à amarrer comme il faut Albacore, il serait( aient) capable(s) de repartir 😉😉⛵️🐬



Bel accueil et en chansons avec la présence des « gas de l’almanach  » faut dire que le capitaine en fait partie de même que François qui en est le Président 

Une vraie chanson de circonstance 

« Les 5 F maudits »

Un grand moment fort sympathique pour les marins entourés de leurs proches et amis.

Dès le lendemain matin Albacore retrouvera sa place presque définitive sur la ligne I de l’Aber-Ildut


Et voilà ainsi s’achève cette belle aventure.

Entre le 2 mai 2016 et le 25 juillet 2017 :

7 mois de voyage

4563 milles parcourus soit 8618km

96 étapes et 1340km de marche 

De grands moments en présence de nos compagnes à Majorque et entre Toulon et Valras.

De nombreux mouillages tous aussi extraordinaires les uns que les autres.

De jolis ports dans de belles villes.

Des rencontres magiques même si quelquefois un peu furtives.

Des moments magiques en mer, un peu seuls au monde.

Les nombreuses rencontres avec les dauphins.

Bien sûr ces nombreuses heures entres amis sur le solide Albacore.

Et enfin vous savoir tous proches de nous par ce blog que nous avons essayé de rendre le plus attractif possible.

Ce blog restera ouvert jusqu’au 31 mars 2018.

Au revoir

Gilbert, Yvon, François, Patrick, Claude

Arrivée d’Albacore

Salut amis du blog

Albacore a mis 56h pour traverser le golfe jusque Camaret où avec son équipage il passera la nuit de lundi à  mardi.

Nous arriverons donc demain mardi  25 juillet à porscaff vers 16h où vous êtes cordialement invités .

Sachez quand même que comme prévu le premier soir nous avons bien mangé du thon


À demain pour la suite 

22 juillet 2017 Albacore rentre au pays

Salut chers amis du blog

Déjà un grand merci à tous de nous suivre de la part du capitaine et de son équipage 

Cet article est le dernier…………

Mais non on plaisante, le dernier espagnol

Ce matin préparation du bateau et du casse croûte 

Le cuistot n’hésite pas à prendre des gants😜😜


On s’active sur le pont



On est prêt 


Nous avons pris la mer vers 11h avec un peu de soleil, on la rendra plus tard quand on sera arrivés chez nous😉😉😉😉


Celui qui a la bonne planque et qui n’est pas à la manœuvre c’est celui qui fait les photos👍👍😎😎


Pour nous maintenant ce n’est pas compliqué c’est tout droit à environ 280 milles 


Objectif immédiat Audierne dans un peu plus de 2 jours 

On commence à toucher du bon vent

On est sous le rond bleu


Et sous le soleil

L’équipage est en formes euh en forme pardon!!!!!!!!

On a déjà vu des dauphins ce matin qui sont venus nous saluer brièvement c’était sympa 

Avec un peu de chance on mangera du thon ce soir 


A très vite

Dès que c’est possible on vous donne des nouvelles à l’approche de la côte bretonne lundi

On espère vous apporter le soleil , à défaut vous aurez notre sourire et notre bonne humeur 😄😄😄😄

31 ième étape retour : Cedeira ter

Bonsoir à tous

La situation commence on l’espère à se préciser pour un départ vers notre Bretagne demain dans la journée 

Aujourd’hui ballade toujours dans les environs de la ria


Vous allez commencer aussi à la connaître par cœur


Mais on ne s’en lasse pas heureusement même si cet après midi le soleil a progressivement décider de disparaître 



Ici aussi on ramasse de belles  patates


Bientôt à Cedeira la fête des  » percebe  »


Alors dégustation oblige 


C’est pas mauvais,  très riche en iode de quoi nous redonner des forces pour la suite

Alors à demain matin pour ce qui devrait être le dernier article espagnol.

31 ième étape retour :Cedeira bis

Bon ben les amis nous voilà façon de parler bien accrocher dans notre belle ria galicienne comme un brenik à son rocher

La faute à lui


Ce que vous voyez ci dessus ce ne sont pas les vents mais la houle avec cette langue verte qui dans des vents de 30nds pourrait nous donner des creux de plus de 4m

Sachons raison garder, nous ne sommes pas en compétition donc soyons sage

Le départ de chez nos amis celtes est donc retardé une nouvelle fois.

Ce  n’est pas que nous n’ayons pas hâte de vous revoir mais en attendant faut bien que l’on s’occupe.

Nous l’avouons  volontiers il y a plus malheureux que nous.

nous avons visité le château et même sa cuisine



Le coin n’est pas terrible mais on fait avec


😉😉😉😉

La vierge de La Mer veille sur nous c’est déjà ça, il paraît que Lampaul c’est par là 


Nous on est d’accord mais elle ne nous a pas encore donné lefeu vert, d’ailleurs on la re consulte demain matin

Les petites plages sont petites 


L’eau y est un peu fraîche 


C’est un peu bizarre par ici, ils font des trous n’importe où 


Et puis ils auraient pu mettre un ascenseur comme ils savent faire au sud , parce que ici c’est compliqué 


On se croirait à Koh Lantha


Un peu perdus à la recherche de nourriture pour survivre



N’ayant rien trouvé de satisfaisant, nous avons décidé de nous faire teleporter à San Andres De Texeido 

Francois avait en effet décidé de se dégourdir les jambes


Le teleportage  c’est cool mais rien ne vaut une belle petite marche à pied de 18 km pour retrouver Albacore 


Environ 5h30 de prévu avec 700m de dénivelé positif et 850m de dénivelé négatif 

Ca vous dit ?

Allez on vous emmène.

Ah mince il pleut.Ah Ben fallait prévoir ici on est en pays celte


San André priez pour nous


Ah ben on ne peut pas tout avoir le beurre et …….


Fallait pas venir si haut non plus !!!


Bon ben j’en parlerai à mon cheval!!



Texeido c’est la bas au bord de la falaise juste sous le nuage


Il est où le temps où Gilbert et Claude se baladaient en short 


On ne va pas se plaindre non plus, c’est un peu joli


Francois est paré pour Santiago 

Ici Cedeira en arrière plan




La Chapelle que nous avions aperçu en entrant par la Mer dans la ria de Cedeira 


Et voilà une belle journée tranquille comme on les aime

François nous dit être un peu surpris je le cite: » j’étais venu pour faire de la voile et voilà qu’ils me font faire l’Anapurna…… »

Heureusement pour nous remettre de nos émotions et efforts une belle soirée s’annonce 

la veille  un bateau  venu de Kerhuon se met au mouillage près d’Albacore avec à son bord une fidèle du blog ,Catherine ,ancienne collègue de boulot de Claude et son  mari Hervé . Belle et agréable surprise 

Nous sommes invités à bord de Takéo, le bateau de Jean Luc et Catherine (bis) qui fait route vers Madère, les Canaries puis l’année prochaine les Antilles!!!!!


Superbe soirée conviviale évidemment 

Takeo à repris la mer ce matin pour Camarinas , bon vent à eux


Ce matin c’est journée technique 

Il faut se réapprovisionner en eau , en essence pour l’annexe et en gasoil pour le bateau et c’est pas à côté 


Quand on pense qu’il y en a qui croient qu’on rigole

Tout ça c’est pas de tout repos et ca mérite une bonne sieste 

« Touchez pas à mon joli bâton de Texeido »


Allez c’est l’heure de la Plage

Ah ben la Mer est haute il n’y a pas beaucoup de sable



À marée basse c’est différent 


Et en plus on peut ramasser des tellines, vous vous rappellez Koh lantha qu’il faut trouver des vivres qu’ils disaient yessssssss!!!!!!

À trois, plus d’une heure à gratouiller le sable , au moins trois douzaines un festin en prévision 

Génial!!!!!!!!!

Et c’est là que au sens propre nous voilà pris la main dans le sac comme des malfaisants 

Un barbu en tenue un peu spéciale genre Garde côte 

 » PROHIBIDO mascarar !!! Réserva natural  »

« Ah Ben zutare alora,no comprendo,nous pas savoir, nous alors jetare les mariscos à la agua de  la mar de retour  »

« Hop hop hop vous donare le sac à mi …….. »

Et voilà le gaillard qui se casse avec notre maigre butin………….

Nous pas contents alora, nous dire lui vilain barbu…..

Résultat des courses rien à manger  arrivés le soir nous voilà dépourvus 

Décision unanime de l’équipage….

RESTO 

nous ne pouvons éternellement puiser dans les maigres réserves que nous avons pour traverser le golfe de Gascogne 

A demain pour la suite des aventures d’Albacore chez les celtes galiciens

30 ième étape retour quatro : La Corogne

Bonjour à tous

Sous un beau soleil malgré le vent, un peu moins aujourd’hui, ces 2 dernières journées sont courtes consacrées au farniente 

En chemin de l’original à l’insolite 


Les « menhires « ; on est donc bien en pays celte celui ci ce n’est pas St Pol sur sa barque de pierre mais Hercule

Même si ceux-ci sont de pure composition 


Plagiste ordinaire en la personne du capitaine 


Rencontre beaucoup plus insolite cet après-midi avec un plagiste péruvien ou bolivien on n’a pas très bien compris ce qu’il nous a dit, il parlait la bouche pleine

Comme vous le constatez nous sommes toujours à la Corogne et les conditions météo actuelles avec des vents d’E.NE nous empêchent d’aller vers Gijon

Demain matin avitaillement du bateau en prévision de la traversée du golfe de Gascogne 

En début d’après midi nous mettrons le cap vers Cedeira à un peu plus de 20 milles au Nord de La Corogne, avant de mettre le cap au 30 vers Audierne mardi

Bonne fin de WE