18 ième étape retour :Olhao

Salut les amis

Nous avons quitté Barbate très tôt hier vers 6h pour prendre la direction du Portugal

La ligne a été mise à l’eau très tôt aussi et bien nous en a pris puisque à 7h7 nous « crochions » un petit barracuda



Après 40 minutes de « lutte » il était à bord

Bonne navigation sous voile hier et cette nuit dans l’ensemble avec un final au moteur 

Nous avons rencontré énormément de pêcheurs avec notamment les pecheurs a la Senne ( il faut zoomer)


Arrivée sur le chenal de Fzro-Olhoa très tôt mêle trop tôt puisque nous sommmes arrivés en pleine marée descendante et vu le coefficient il y avait un peu de jus comme on dit.




Remontée de la rivière pas facile à contre courant, nous avons des que possible pris dominé bouée pour nous amarrer et attendre la renverse.Nous avons pendant ce temps pris notre petit déjeuner,

Arrivés à Olhao nous nous dommmes amarré à un ponton qui n’est pas vraiment un ponton visiteur mais toléré 


Vue du bateau à marée basse


Vue à marée haute


Un petit tour aux superbes Halles typiquement portugaises



Un bon repas et une petite sieste en attendant notre ami Yvon


Petite opération technique particulière pour se réapprovisionner en eau et gaz oil


Ballade dans les ruelles d’Olhao

Vraiment sympa



La fête de la Saint Jean se prépare (Sao Joao)

Les halles de l’extérieur 


Des visiteuses surprise



Demain après un ravitaillement aux halles nous irons mouiller face à l’île  Culatra

Amicalement 

Page spéciale en réponse aux questions des enfants de l’école de Guilliers

Bonsoir à tous et surtout bien sûr bonsoir les enfants .

Première grande question: pourquoi faites vous cela?

Et bien c’est un grand projet de Gilbert prioritaire du bateau de partir faire un grand tour en Méditerranée, il l’avait déjà fait avec un ami en 2009 jusque la Corse aller-retour sur 4mois.

Il lui fallait trouver un équipage.C’est plus intéressant à plusieurs. Claude a accepté sa proposition de faire l’ensemble du parcours alors que Yvon et François étaient volontaires pour une partie du programme sachant qu’également les conjointes de Gilbert et Claude faisait aussi une partie du voyage.

Le pourquoi c’est sûrement parce que l’on aime faire du bateau, découvrir d’une façon particulière de nouvelles régions et aussi faire de belles rencontres humaines.

Deuxième question :pourquoi faites vous le même parcours ?

C’est une bonne question ?

Alors nous partons et revenons sur Lampaul plouarzel qui est le port d’attache d’Albacore.

Une grande virée en Méditerranée nécessite d’y aller évidemment avec le bateau et pour cela il n’y a pas vraiment beaucoup de chemin.

Quitter Lampaul, passer le Raz de Sein puis traverser le golfe de Gascogne pour passer devant le Cap Finisterre en Espagne puis longer le Portugal et le contourner pour ensuite naviguer vers la Méditerranée en passant le détroit de Gibraltar au niveau de Tarifa qui est la limite symbolique de séparation entre l’océan Atlantique et la Méditerranée .

Voilà un passage obligé. Ensuite restait à définir des étapes pour la suite du parcours. Il y avait comme objectif premier les îles Baléares.

Donc pour ne pas faire trop de navigation à la suite plusieurs étapes ont été définies.

Il faut savoir que ce n’est pas un grand bateau de course Albacore même si c’est un beau bateau solide et confortable ne va pas très vite il faut compter en moyenne 10km par heure donc ce n’est pas beaucoup.

Un exemple si vous vouliez faire la même distance sur l’eau que celle qui sépare Guilliers de Ploermel (14 km qui se font en 15 minutes en voiture) cela fait en terme marin environ 7,5 milles nautiques et si vous naviguez sur Albacore à 5nds et bien il faut 1h30. Et puis le bateau est un peu lourd car il y a tout le matériel, les vêtements et puis les provisions on en reparlera.

Revenons aux étapes définies donc plusieurs jusque Xabia (Jaeva) en Espagne qui était le point de chute décidé avant de rejoindre les Baléares puis la Sardaigne puis la Corse puis Toulon où le bateau a passé l’hiver dernier.

Cette année navigation vers Marseille, Sète, Collioure, Barcelone, Valence et puis Denia,

Bon vous voyez que cela fait quand même pas mal de choses différentes vous le verrez sur une carte.

Et à Denia nous étions tout proche de Xabia où nous étions passés l’année dernière.La boucle Méditerranéenne était achevée.

Donc chemin retour pour sortir cette fois de la Méditerranée.

Nous avons effectivement choisi quelques étapes identiques parce que l’an passé elles nous avait plu soit par la beauté des villes et des ports soit par l’aspect pratique on va y revenir.

Donc pour le retour vous l’aurez compris il y a de nouveau des passages un peu obligés.

Troisième questions : comment faites vous pour les repas ?

Et bien à bord du bateau comme dans de nombreuses caravanes ou camping cars il y a un coin cuisine


C’est pas grand mais il y a tout ce qu’il faut une gaziniere un four un évier et une petite batterie de cuisine . 

Donc il faut faire les courses et aussi ce qui est important faire un approvisionnement important en eau potable surtout que par ici il fait chaud.

Sur le bateau il a 200l de réserve d’eau mais qui sert uniquement a la toilette et à la vaisselle. Cette réserve d’eau est renouvelée lors de Notre passage dans les ports à partir de prises d’eau sur les pontons. On ne peut toujours pas considérer cette eau comme vraiment potable. Pour éviter tout risque on ne boit que de l’eau en bouteille.

Quelques fois  c’est un peu compliqué de faire le réapprovisionnement du bateau car les magasins sont loin et bien sûr on fait tout à pied une fois le bateau au ponton. Bon il nous arrive de prendre le bus aussi.

Cet aspect des choses entre des fois en jeu quand on décide d’une étape 

Pour la cuisine si on navigue c’est un peu compliqué des fois surtout quand le bateau est penché ou quand c’est vraiment agité alors on se fait des casses croûte comme quand vous allez en pique nique.

Et puis de temps en temps dans les ports pour se faire plaisir on va au restaurant.c’zst bien aussi 😉😉

Quatrième question : dormez vous toujours sur le bateau?

Et bien oui. Le bateau c’est Notre résidence de vacances.

On y mange, on y dort, on s’y lave comme dans une maison mais un peu plus à l’étroit . On a la radio des CD et puis internet quand on n’est pas trop loin de la côte pas plus de 15 km

Bon alors pour se laver quand on est dans un port c’est comme dans un camping il y a des sanitaires c’est beaucoup plus pratique pour faire une bonne douche.

Dernière questions : avez vous déjà fait des courses?

Et bien oui, comme je le disais plus haut faut bien qu’on les fassent si on veut manger😉😉😉😉😉😉😉

Mais je plaisante c’est pas de ces courses dont vous voulez parlez évidemment.

Et bien non pas vraiment 

Gilbert a fait quelques régates il y a bien des années mais pas de  courses comme le tour de France à la voile ou le tour de Finistère etc etc et encore moins le Vendée globe

On espère avoir répondu à votre attente 

N’hésitez pas à poser d’autres questions si vous le souhaitez nous vous répondrons si on connaît la réponse😉😉

Au revoir

Gilbert et Claude⛵️⛵️⛵️⛵️

17 ième étape retour : Barbate 

Bonsoir à tous 

Nous voilà donc à Barbate après un départ à l’aube d’Almerimar hier matin.


Objectif de ce transit passer Gibraltar de jour c’est plus facile vue  l’importance du traffic avant de passer en Atlantique au niveau de Tarifa.

Même si on manque toujours cruellement de vent la journée s’est bien passée et nous avons été récompensé par la nombreuse présence de dauphins et toujours des sauts de grands espadons


Coucher de soleil dans la région de 

Malaga 


Et au lever du jour rencontre de proximité avec les premiers mastodontes


Voici la carte ais où l’on peut se rendre compte de l’intensité du traffic à Gibraltar 


Des l’aube nous sommes accueillis à nouveau par des dauphins et chose plus exceptionnelle par une grande tortue qui surprise s’est mise sur le côté et nous a gratifié d’un petit salut amical 

Vers 8 h nous sommes devant le « Rocher »



Notre route se poursuit vers Tarifa

Le phare de la pointe Camero 


Tarifa 


Passage de la pointe Marroqui peu après 11 nous voilà de retour dans l’océan des marées 



Poursuite de Notre route vers Barbate que  nous atteignons vers 16h après 165 milles et 33h30 de Mer


Peu de monde dans le port de plaisance qui est très loin des commerces et du cœur de vie de Barbate , dommage nous n’étions pas en état après seulement 2h30 de sommeil depuis la veille au matin pour faire de la ballade

Ce que nous avons vu


Ici c’est le pays de la pêche au thon


Un petit réapprovisionnement et départ de nouveau des l’aube vers la Portugal où nous allons retrouver Yvon à Faro, environ 24 h de Mer nous attendent.

Bisous à tous

16 ième étape retour :Almerimar 

Bonsoir

Hier matin nous avons comme prévu quitté Cathagene pour mettre le Cap encore un peu plus au sud, on s’approche du détroit de Gibraltar 

Le Cap Tinoso en passant


Beaucoup de route encore au moteur même si de temps en temps nous avons pu faire du bon bateau

Un peu de spectacle sur l’eau mais malheureusement à distance ou trop fourtivement pour pouvoir vous faire participer à ces moments uniques de gros espadons sautant nettement hors de l’eau, ces dauphins qui viennent trop brièvement vous faire un petit coucou ou ces grands squales dont vous ne voyez que l’aileron et qui font leur route sans daigner vous jeter un regard 😉

Le temps passe vite sur l’eau à toujours scruter la mer et espérer une présence.

La nuit en Mer s’est très bien passée sous Genius bien poussés que nous étions par un vent soutenu jusque 20 n’es et ce jusque 4 h du matin , heure à laquelle nous avons tout enroulé pour finir tout au moteur à 8h sur Almerimar.

Pour les photos des vais suivant c’était de nuit désolé pas de photo😉

Avec des images dont on se lasse pas

Almerimar 1an après ça n’a pas changé, toujours autant de logement s vides et d’immobilier à vendre pourtant du point de vu architecture nous trouvons ça assez réussi 



Qu’en pensez vous vous, bon les plages ça ne vaut pas les criques de Frioul ou de la Bretagne 


Rappelons s’il le faut que c’est le berceau nourrissié de l’Europe en fruits et légumes donc des serrrs des serres et des serres avec les déchets que cela représente honnêtement quand nous avons franchi la cardinale sud d’Almerimar ce matin ça puait.

Bon c’est une super étape pour le ravitaillement, l’accueil est fort sympathique et le tarif du port est sans doute le plus bas de toute la Méditerranée 


On nous a dit qu’il y avait beaucoup de monde juillet et août, tant mieux pour eux ; au final c’est comme chez nous pourtant dès mi. Mai il y fait super beau. 

Et bien voilà nous allons passer Notre dernière nuit au port en bateau en Méditerranée avant longtemps j’imagine.

Des l’aube nous mettons le cap au 254 pour passer le détroit de Gibraltar au milieu de la journée de mercredi sans doute , suivant les conditions nous pourrions faire escale à Bzrbate mercredi soir donc nous avons programmé environ 36h de navigation,.

Au prochain article du blog nous serons donc de retour dans l’océan Atlantique.

On vous embrasse et merci encore de nous suivre

Gilbert et Claude

15 ième étape retour bis:Cartagena

Bonjour les amis

À Cartagena il se passe toujours quelque chose le WE

Certains auront compris, c’était vendredi soir l’inauguration officielle de la semaine des gays à Carthagene en musique avec levée des couleurs devant le beau bâtiment de la mairie 

​​
Albacore bien placé au port pour assisté comme l’an passé à la fête de la gastronomie ce qui n’est pas pour nous déplaire 




Promenade nocturne dans la ville éclairée 



Découverte d’un autre aspect de la ville dont le port de pêche et son « abri du matin »



La reconstruction permanente de la ville avec le maintient des façades existantes



L’emblème de la ville sous fameux sous-marin 


Dommage le WE le musée est fermé, eh oui c’est ça aussi l’Espagne 

Le WE place à la fête 

Celle des voisins et celle du yoga aussi toujours devant la mairie



Devant le port


L’entrée de l’arsenal c’est plus calme😉


Des drôles de voisins 

L’ Es Car


Le À


Et la vie de marin c’est pas facile, il y en a qui croit que l’on ne fait que rigoler et Ben c’est pas vrai hein Gilbert


Le tout sous le regard de nombreux anglais ébahis sortant du toi discovery II arrivé dans la nuit


Départ à 17 h hier 


Pour nous c’est soirée ambiance espagnole avec rencontre de gens sympas prêts à discuter et à s’expliquer comme on peut avec 2 petits marins lampaulais

Et tapas concert




Ça c’est le même endroit le matin

Et pour terminer voilà 2 petites choses qui ont intrigué bien des passants


Aujourd’hui Cap sur Almerimar pour 20h de mer

Il devrait y avoir du vent

Bon dimanche, bonne fête au papa

15 ième étape retour : Cartagena

Hello les amis

L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt.

« Décollage  » 5h30 pour 52 milles et au bonne dizaine d’heures de nav


Au passage face à la. mar Menor les piscicultures de pleine Mer sont toujours aussi actives


Passage de Cabo de Palos



Pour une fois depuis longtemps on a pu faire du vrai bateau 👍👍

Arrivée à Carthagene 


Mise en place du bateau , passage à la capitainerie, douche et piscine

Nous en connaissons deux qui se rappellent très bien de cette piscine.

La ville est toujours aussi belle.



Ce soir place de la mairie inauguration d’une semaine un peu spéciale, pour ceux qui connaissent ce pavillon cela leur servira d’indice.

Nous on a appris quelque chose.


Ce soir fête des tapas près du port là aussi il y en a deux autres qui s’en souviennent sûrement 😉😉

Oh j’oubliais nous sommes allés à la  » peluqueria »

15 juin route et stop à Santa Pola

Départ à l’aube 30´ avant le lever du soleil soit 6h pour 12 h de route vers Santa Pola

Sur la photo qui suit vous pourrez en zoomant apercevoir la tour del Cerro et en bas tout à gauche l’entrée de la Cava Taillada


Le cap San Antonio sous le soleil


Le Cap de la Nao devant Xabia

Ça y est la grande boucle Méditerranéenne est bouclée puisque l’an passé nous avions quitté Xabia pour Formentera l’île la plus sud des Baléares 

Arrivée vers 18h comme prévu 


Passage devant Altea ,Benidorm et Alicante 

Accueil toujours aussi parfait à Santa Ponsa qui a très peu de charme, immeubles et sable blanc

Les pêcheurs sont toujours aussi nombreux une bonne vingtaine d’unités moyenne et plein de petit

Les étalés de poissons sont toujours au même endroit 


Parce que nous sur la grande bleue ça pêche pas beaucoup 

Demain Cap sur Carthagene des l’aube 

PS: la capacité du blog commence à être bien remplie. Nous allons devoir supprimer des vidéos de l’an passé , pour ceux qui souhaiteraient en récupérer un délai de 1 semaine est accordé .😉😉