22 ième étape retour bis: Lisbonne 

Coucou on est là 

Un petit truc sympa que l’on avait pas réussi à partager hier soir


Quelle belle et bonne nuit au calme malgré la proximité du pont et du passage des avions, Vous savez quand vous avez besoin de récupérer tout peu s’écrouler autour de vous rien n’y fait.La vigilance est tellement importante quand on navigue , bien sur ici il y a lâché prise et il n’y a pas besoin de nous bercer.

Grâce matinée sur Albacore, quand on se réveille il fait jour depuis longtemps ,désolé vous n’aurez pas le lever du soleil cette fois 😉😉☀️


Matinée tranquille consacrée au rangement du bateau et à quelques réglages techniques par le capitaine au niveau de l’échappement moteur , tout est en ordre.

Prêt pour une belle marche vers le « bourg »

Alcantara est en fait un lieu très branché, on ne dirait pas vu du bateau, on en reparlera une autre fois.

Quelques images de ce Lisbonne peut être moins connu




Vu sur le port d’Alcantara, le port de commerce ici surtout porte container et bien sur le pont toujours le pont. Nous sommmes au fond à droite😉😉


Les marins au repos ,elle est dure la vie sur terre


La beauté de cette ville même si beaucoup de chantiers sont toujours en cours on ne s’en lasse pas. Et ces millions de pavés qui ont été installés au sol quel travail de titans, Ben non de portugais en fait 





Un ptit arret les gourmands, La marche ca creuse



Ambiance musicale


Les moyens de transport typiques


Et puis il a les bretons qui s’équipent 


Non sans mal nous retrouvons un lieu qui nous tenait à cœur , nous en avions oublié le nom c’est le grand marché le « time out market lisboa  »

Retenez ce nom c’est près des gares ferroviaire et maritime, si un jour vous allez à Lisbonne c’est un lieu de vie incroyable,

Quand nous sommes arrivés la partie marché proprement était fermée mais nous venions pour la partie restauration qui est unique 


Nous en avions parlé l’an passé, 

Vous voyez donc ces nombreuses tables où l’on peu s’installer. Tout autour vous avez des « boutiques » de restauration qui vont de la pâtisserie à la charcuterie en passant par de la restauration gastronomique.

Vous faites votre choix, vous payez et l’on vous donne un petit instrument comme ceux ci au nom du kiosque 


Vou allez vous installer à l’endroit de votre choix et quand c’est prêt 


Vous êtes prévenu vous n’avez plus qu’à récupéré votre plat et à déguster 


Allez un petit dessert


Avant de repartir marcher


Panne de portable, pas de problème vous pouvez recharger 


Ambiance médiévale cette fois


Comment se lasser de ces images



La fête se prépare pour samedi soir


La plage😉😉😉

C’est un peu gris en cet fin d’après midi



Nous rejoignons le bateau par le bord de mer



Et les quelques endroits branchés 

Urban beach


Le Kais



Je vous avait parlé hier du pont pivotant qui ferme le port il est là au fond de couleur orange 


A demain pour de nouvelles aventures

22 ième étape retour : Lisbonne 

Bonsoir à tous

Une journée de marins comme on les aiment,60 milles 5,5 nds de moyenne le top 

Partis tôt ce matin avec encore le sourire de Maria en tête 

Nous lui avions offert un paquet de palets bretons



Cap dans un premier temps vers la pointe Espichel


Nous y avons rencontré beaucoup de voiliers faisant route sud 

Puis tout un peu plus Nord vers Lisbonne 

Ce ne sont plus les chaleurs Méditerranéennes, fini les virées en short et les bronzette sur le bateau 😉


Le vent était de la partie ça marchait très fort même s’il a fallu appuyer un peu au moteur pour faire route plus facilement 


L’arrivée sur Lisbonne s’est faite dans d’excellentes conditions puisque nous avons affiché presque 9 nds de vitesse sur le Tage avec la marée montante, ca n’a pas traîné.

Et enfin le passage mythique du pont « du 25 avril » n’hésitez pas à aller voir sur internet pour en savoir plus 

​​
Nous sommes donc au port d’Alcantara pour quelques jours de repos et de visite de le capitale portugaise 


À bientôt 

Stop à Sines-27 juin

Bonsoir amis du blog

Départ très tôt (5h15) de notre mouillage de Sagres

Surprise à la sortie de la baie, tout près de la côte on voit un bateau de pêche d’après ses lumières on voit bien qu’il est en pêche mais on ne comprend pas bien ce qu’il fait jusqu’à ce que l’on entende le pêcheur donner de la voix et faire signe avec une lampe de nous écarter, c’est alors que l’on  aperçoit sa senne dans laquelle on allait se « planter » , près de la côte on ne s’attendait vraiment pas à une telle situation de pêche.

Reste à contourner la pointe Sagres 


Et à mettre le Cap sur le Cap St Vincent

Cap mythique puisque c’est de la que nous remontons vers le Nord, clignotant à droite


Le tout dans un ciel de toute beauté 


Belle navigation de presque 13 heures vers Sines



À Sines rien n’a changé, l’accueil est aussi parfait, les sanitaires dans un état impeccable 

Pour le reste je vous invite à faire un petit tour en arrière au mois de mai 2016.

La Plage et le port de plaisance


Le château


Vasco de Gama , ils en sont très fiers


Et bien sûr l’Adega de Sines où Maria nous reconnaît et nous accueille les bras ouverts en nous embrassant. Un moment émouvant.

On y mange toujours aussi bien, l’ancien est fidèle à son barbecue



On ne partira pas sans le petit coup de l’amitié 


Si un jour vous passez par là, je vous assure faut vraiment le vivre au moins une fois, d’ailleurs ce soir la salle était comble (une trentaine de couverts) sans compter les nombreux plats à emporter qu’ils préparent.

Demain déjà route vers Lisbonne il faut anticiper pour ne pas rater François qui nous rejoint le 2 juillet.

Les conditions météo des prochains jours risque d’être compliquées alors aux abris.

A demain 

21 ième étape retour : Sagres

Hello

Ce matin départ à l’aube après le ptit dej quand même direction la pointe de Sagres à 33milles.

Le Cap Carvoeiro juste avant de passer devant Portimao 


Il y a du bon vent l’ambiance est bonne à bord


Mouillage près du port de Sagres puis descente à terre




Direction la Plage en face de l’endroit où nous avions mouillé l’an passé en descendant’


Un bon bain, un peu de repos puis ballade jusque le belle « petite » crique de praia de tonel 


Vue sur la pointe de Sagres


Et sur le Cap St Vincent


Que nous franchirons demain matin avant de mettre le Cap définitivement vers le Nord


Intelligents les portugais, mise à disposition de cendriers de Plage

Visite d’une poterie artisanale, de toute beauté 



Quelques images de Sagres 

Les fortifications 


Le centre


Le port de pêche 


Demain matin très tôt plus de 60 milles de prévus pour Sines où l’on espère retrouver Notre petite Dame dans fin petit Resto bien sympathique ; »l’Adega de Sines »

Nous profitons d’une météo plus que favorable pour faire route , d’ici 2-3 jours les conditions seront bien moins clementes et on sera bien content d’être à l’abri.

L’équipage d’Albacore vous salue.

20 ième étape retour :Albufeira 

Bonsoir à tous’

Et bien nous ne sommes pas à Portimao mais à Albufeira.

La météo en a effectivement décidé autrement, beaucoup de vent de face dans une Mer hachée et surtout bien plus de vent que prévu puisque le speedo a affiché jusque 35 nds voire plus.

Une belle étape que nous connaissions mais que nous retrouvons avec  plaisir.

Très orageux en arrivant en ce tout début d’après-midi 




Rien n’a changé, nous retrouvons notre pkage et notre ascenseur 




En fin d’après midi il y avait à Albufeira la finale du European Footvolley Championship 2017 c’était la France contre le Portugal

Le Stade sur la Plage était plein quand on est passé la France menait ,on n’a pas le résultat final.

Toujours les complexes immobiliers non finis au fond sur les coteaux

Demain départ vers Sagres sur la route du Cap Sao Vicente

Bonne nuit ou bonne journée, avec le décalage horaire du Portugal on est un peu perdu.

19 ième étape retour : Olhao-ile de Culatra

Bonjour

Quelques petites nouvelles d’Albacore.

Hier matin nous avons attendu le début de la marée montante afin d’éviter la mésaventure de notre voisin de ponton


Eh oui c’est ballot quand ça arrive

Alors on en a profité pour faire le plein de fruits et légumes aux halles


Et de se faire préparer un excellent jus de fruits orange/ananas 


Le plein de vitamines


Puis petite route jusqu’à Notre point de mouillage face à Culatra en suivant bien le balisage et les fonds pour ne pas toucher le fond

L’ancre est mise


Il ne reste plus qu’à gonfler le zodiacal et mettre pied à terre

Bon, il n’y a pas beaucoup d’eau un petit 50cm pas facile pour se baigner de ce côté là alors petite marche

On rencontre des choses étonnantes 



Ici le propriétaire n’a pas daigné lever le nez ,sans doute un gars « un peu sauvage »

Vous zoomez vous le verrez planqué sous la coque


Et oui même des cigognes !!!


Seuls au monde


Pour un bon bain


La réalité portugaise



Culatra est le port de pêche d’Olhao

De très nombreuses petites unités 


De retour au bateau pour le déjeuner à bord


Et soudain le vent se lève jusqu’à devenir méchant 

  • Jusqu’à 40 nds en rafale il est temps de démonter le taud de soleil avant qu’il ne s’envole 

La sortie à terre est plus que compromise , le plan d’eau est plus que agité mais l’ancre tient bon 


Et puis vers 20h30 ça se calme,on va pouvoir visiter le village dé Culatra à la tombée de la nuit et de se faire un bon petit resto


Charmant petit « bourg »



La « route  » de la Plage empruntée tous les jours par des centaines de personnes venues par navettes route bateau taxi de Faro ou Olhao 

La récompense de fin de journée 


Aujourd’hui toute Portimao 

Page spéciale, je vous embarque pour 24heures en mer

Bonjour

Comment passer 24 h de rêve en Mer?

Vous choisissez un bon capitaine et un coéquipier disons pas trop mauvais 😉😉

Choisis au hasard


Un très bon bateau, pas trop petit pas trop gros

Trop gros bateau gros emm.. ennuis pardon !!

Un au hazard aussi , non sûrement pas 


Il a un nom de poisson ça lui va bien.

Vous partez tôt le matin, ( avant 6h) eh oui tout le monde le sait bien :l’avenir appartient..,……..

Vous croiserez même les pêcheurs qui rentrent d’une nuit passée en mer

Surtout vous profitez du lever de soleil


Et dès le lever du jour vous n’oubliez pas de mettre la ligne à l’eau cela vous permettra si vous avez un peu de chance de remonter un barracuda



Vous choisissez bien votre cap et là vous pouvez enfin aller préparer le café 


Et si tout va bien encore prendre votre petit déjeuner, le pilote automatique trace la route définie pour vous


Ensuite si les voiles sont bien réglées vous pouvez apprécier votre entourage et éviter les routes collision 


Un coup d’œil par la porte de la » véranda  »


Vous scrutez l’horizon avec l’espoir de voir un espadon sauter hors de l’eau ou un thon ou des bancs de bars semblant volez sur l’eau jusqu’à au premier coup d’œil les confondre avec des oiseaux frôlants les flots.

Et puis ça y est ils sont là les dauphins 


Vous apercevrez aussi de nombreux pêcheurs, des dizaines dans votre Est , dans votre ouest vigilance oblige


Surveillez la route des cargos


Tout va bien le fanion breton et espagnol flottent au vent



Vous pouvez vous relaxer à votre aise 


C’est pas le tout mais fait aussi se mettre à la popote



Ce soir ce sera ratatouille et darnes de barracuda évidemment 


Bon appétit capitaine 


La nuit approche, par sécurité on diminuera un peu la surface de voile en prenant un ris dans la GV( grand voile)


On s’équipe pour la nuit , veste de quart et gilet


Le harnais et la sangle sont en place en cas d’intervention à l’avant du bateau 


La chambre du coéquipier est prête pour son premier quart de sommeil 


Nous sans avoir au préalable profité du coucher de soleil


Reste à l’equipier dans le cockpit à surveiller son tableau de bord

Force du vent

Cap vitesse etc



Au lever du jour vous serez au Portugal


Et vous continuerez à surveiller les pêcheurs 


Vous arriverez, après avoir fait 24 h en 23 h puisque vous êtes au Portugal , à l’entrée de le Ria Formosa qui vous conduit a Olhao tout près de Faro.


Vous apprécierez une fois de plus votre petit déjeuner.

Vous n’oubliez pas l’hygiène très important😉😉


Vous n’aurez pas beaucoup dormi, une bonne heure et demi de vrai sommeil, mais vous serez heureux d’être arrivé à bon port et ce que vous aurez pendant ces 24h ,  y compris les nombreuses étoiles que vous aurez essayer de reconnaître (la grande ours , cassiopee etc), restera gravé à jamais dans votre mémoire profonde. 

Cette envie que nous avons de partager avec ceux qui le souhaitent  Notre joie d’être ici est née aussi d’un espoir que quelques uns d’entre vous puissent avoir l’envie et la chance d’accomplir ce rêve que nous vivons tout éveillé.

Bon dia

À très vite

Gilbert et Claude 

18 ième étape retour :Olhao

Salut les amis

Nous avons quitté Barbate très tôt hier vers 6h pour prendre la direction du Portugal

La ligne a été mise à l’eau très tôt aussi et bien nous en a pris puisque à 7h7 nous « crochions » un petit barracuda



Après 40 minutes de « lutte » il était à bord

Bonne navigation sous voile hier et cette nuit dans l’ensemble avec un final au moteur 

Nous avons rencontré énormément de pêcheurs avec notamment les pecheurs a la Senne ( il faut zoomer)


Arrivée sur le chenal de Fzro-Olhoa très tôt mêle trop tôt puisque nous sommmes arrivés en pleine marée descendante et vu le coefficient il y avait un peu de jus comme on dit.




Remontée de la rivière pas facile à contre courant, nous avons des que possible pris dominé bouée pour nous amarrer et attendre la renverse.Nous avons pendant ce temps pris notre petit déjeuner,

Arrivés à Olhao nous nous dommmes amarré à un ponton qui n’est pas vraiment un ponton visiteur mais toléré 


Vue du bateau à marée basse


Vue à marée haute


Un petit tour aux superbes Halles typiquement portugaises



Un bon repas et une petite sieste en attendant notre ami Yvon


Petite opération technique particulière pour se réapprovisionner en eau et gaz oil


Ballade dans les ruelles d’Olhao

Vraiment sympa



La fête de la Saint Jean se prépare (Sao Joao)

Les halles de l’extérieur 


Des visiteuses surprise



Demain après un ravitaillement aux halles nous irons mouiller face à l’île  Culatra

Amicalement 

Page spéciale en réponse aux questions des enfants de l’école de Guilliers

Bonsoir à tous et surtout bien sûr bonsoir les enfants .

Première grande question: pourquoi faites vous cela?

Et bien c’est un grand projet de Gilbert prioritaire du bateau de partir faire un grand tour en Méditerranée, il l’avait déjà fait avec un ami en 2009 jusque la Corse aller-retour sur 4mois.

Il lui fallait trouver un équipage.C’est plus intéressant à plusieurs. Claude a accepté sa proposition de faire l’ensemble du parcours alors que Yvon et François étaient volontaires pour une partie du programme sachant qu’également les conjointes de Gilbert et Claude faisait aussi une partie du voyage.

Le pourquoi c’est sûrement parce que l’on aime faire du bateau, découvrir d’une façon particulière de nouvelles régions et aussi faire de belles rencontres humaines.

Deuxième question :pourquoi faites vous le même parcours ?

C’est une bonne question ?

Alors nous partons et revenons sur Lampaul plouarzel qui est le port d’attache d’Albacore.

Une grande virée en Méditerranée nécessite d’y aller évidemment avec le bateau et pour cela il n’y a pas vraiment beaucoup de chemin.

Quitter Lampaul, passer le Raz de Sein puis traverser le golfe de Gascogne pour passer devant le Cap Finisterre en Espagne puis longer le Portugal et le contourner pour ensuite naviguer vers la Méditerranée en passant le détroit de Gibraltar au niveau de Tarifa qui est la limite symbolique de séparation entre l’océan Atlantique et la Méditerranée .

Voilà un passage obligé. Ensuite restait à définir des étapes pour la suite du parcours. Il y avait comme objectif premier les îles Baléares.

Donc pour ne pas faire trop de navigation à la suite plusieurs étapes ont été définies.

Il faut savoir que ce n’est pas un grand bateau de course Albacore même si c’est un beau bateau solide et confortable ne va pas très vite il faut compter en moyenne 10km par heure donc ce n’est pas beaucoup.

Un exemple si vous vouliez faire la même distance sur l’eau que celle qui sépare Guilliers de Ploermel (14 km qui se font en 15 minutes en voiture) cela fait en terme marin environ 7,5 milles nautiques et si vous naviguez sur Albacore à 5nds et bien il faut 1h30. Et puis le bateau est un peu lourd car il y a tout le matériel, les vêtements et puis les provisions on en reparlera.

Revenons aux étapes définies donc plusieurs jusque Xabia (Jaeva) en Espagne qui était le point de chute décidé avant de rejoindre les Baléares puis la Sardaigne puis la Corse puis Toulon où le bateau a passé l’hiver dernier.

Cette année navigation vers Marseille, Sète, Collioure, Barcelone, Valence et puis Denia,

Bon vous voyez que cela fait quand même pas mal de choses différentes vous le verrez sur une carte.

Et à Denia nous étions tout proche de Xabia où nous étions passés l’année dernière.La boucle Méditerranéenne était achevée.

Donc chemin retour pour sortir cette fois de la Méditerranée.

Nous avons effectivement choisi quelques étapes identiques parce que l’an passé elles nous avait plu soit par la beauté des villes et des ports soit par l’aspect pratique on va y revenir.

Donc pour le retour vous l’aurez compris il y a de nouveau des passages un peu obligés.

Troisième questions : comment faites vous pour les repas ?

Et bien à bord du bateau comme dans de nombreuses caravanes ou camping cars il y a un coin cuisine


C’est pas grand mais il y a tout ce qu’il faut une gaziniere un four un évier et une petite batterie de cuisine . 

Donc il faut faire les courses et aussi ce qui est important faire un approvisionnement important en eau potable surtout que par ici il fait chaud.

Sur le bateau il a 200l de réserve d’eau mais qui sert uniquement a la toilette et à la vaisselle. Cette réserve d’eau est renouvelée lors de Notre passage dans les ports à partir de prises d’eau sur les pontons. On ne peut toujours pas considérer cette eau comme vraiment potable. Pour éviter tout risque on ne boit que de l’eau en bouteille.

Quelques fois  c’est un peu compliqué de faire le réapprovisionnement du bateau car les magasins sont loin et bien sûr on fait tout à pied une fois le bateau au ponton. Bon il nous arrive de prendre le bus aussi.

Cet aspect des choses entre des fois en jeu quand on décide d’une étape 

Pour la cuisine si on navigue c’est un peu compliqué des fois surtout quand le bateau est penché ou quand c’est vraiment agité alors on se fait des casses croûte comme quand vous allez en pique nique.

Et puis de temps en temps dans les ports pour se faire plaisir on va au restaurant.c’zst bien aussi 😉😉

Quatrième question : dormez vous toujours sur le bateau?

Et bien oui. Le bateau c’est Notre résidence de vacances.

On y mange, on y dort, on s’y lave comme dans une maison mais un peu plus à l’étroit . On a la radio des CD et puis internet quand on n’est pas trop loin de la côte pas plus de 15 km

Bon alors pour se laver quand on est dans un port c’est comme dans un camping il y a des sanitaires c’est beaucoup plus pratique pour faire une bonne douche.

Dernière questions : avez vous déjà fait des courses?

Et bien oui, comme je le disais plus haut faut bien qu’on les fassent si on veut manger😉😉😉😉😉😉😉

Mais je plaisante c’est pas de ces courses dont vous voulez parlez évidemment.

Et bien non pas vraiment 

Gilbert a fait quelques régates il y a bien des années mais pas de  courses comme le tour de France à la voile ou le tour de Finistère etc etc et encore moins le Vendée globe

On espère avoir répondu à votre attente 

N’hésitez pas à poser d’autres questions si vous le souhaitez nous vous répondrons si on connaît la réponse😉😉

Au revoir

Gilbert et Claude⛵️⛵️⛵️⛵️

17 ième étape retour : Barbate 

Bonsoir à tous 

Nous voilà donc à Barbate après un départ à l’aube d’Almerimar hier matin.


Objectif de ce transit passer Gibraltar de jour c’est plus facile vue  l’importance du traffic avant de passer en Atlantique au niveau de Tarifa.

Même si on manque toujours cruellement de vent la journée s’est bien passée et nous avons été récompensé par la nombreuse présence de dauphins et toujours des sauts de grands espadons


Coucher de soleil dans la région de 

Malaga 


Et au lever du jour rencontre de proximité avec les premiers mastodontes


Voici la carte ais où l’on peut se rendre compte de l’intensité du traffic à Gibraltar 


Des l’aube nous sommes accueillis à nouveau par des dauphins et chose plus exceptionnelle par une grande tortue qui surprise s’est mise sur le côté et nous a gratifié d’un petit salut amical 

Vers 8 h nous sommes devant le « Rocher »



Notre route se poursuit vers Tarifa

Le phare de la pointe Camero 


Tarifa 


Passage de la pointe Marroqui peu après 11 nous voilà de retour dans l’océan des marées 



Poursuite de Notre route vers Barbate que  nous atteignons vers 16h après 165 milles et 33h30 de Mer


Peu de monde dans le port de plaisance qui est très loin des commerces et du cœur de vie de Barbate , dommage nous n’étions pas en état après seulement 2h30 de sommeil depuis la veille au matin pour faire de la ballade

Ce que nous avons vu


Ici c’est le pays de la pêche au thon


Un petit réapprovisionnement et départ de nouveau des l’aube vers la Portugal où nous allons retrouver Yvon à Faro, environ 24 h de Mer nous attendent.

Bisous à tous